La fille maudite du capitaine pirate T01

Port Elisabeth, Jama que, 1728 La Fille Maudite du Capitaine Pirate part la recherche de son p re disparu, l un des redout s flibustiers des mythiques mers d Omerta Cette h ro ne intr pide nous entra ne rapidement dans des aventures marines et m me sousmarines, la rencontre de pirates tordus et teigneux, de cr atures mythiques et autres fantasmagories se d ployant comme des poup es russes Sorte d Alice au pays des pirates, ce r cit rempli d humour est servi par un dessin incroyablement d taill que l on croirait tout droit sorti d une gravure du XIXe.
La fille maudite du capitaine pirate T Port Elisabeth Jama que La Fille Maudite du Capitaine Pirate part la recherche de son p re disparu l un des redout s flibustiers des mythiques mers d Omerta Cette h ro ne intr pide nous entra

  • Title: La fille maudite du capitaine pirate T01
  • Author: Jeremy Bastian
  • ISBN: 2918596051
  • Page: 431
  • Format: album
  • 1 thought on “La fille maudite du capitaine pirate T01”

    1. Je n'ai jamais vu un tel feu d'artifice dans chaque dessin de chaque page de cette BD. Tout est à la fois léché et exubérant que ce soit dans la qualité du dessin, de son contenu ou de l'histoire qui se rapproche d'un conte de fée pour tous, enfants & adultes.A savourer en prenant son temps et à relire pour voir ce qu'on a pas vu à la première lecture

    2. Au delà de l'histoire qui est vraiment originale, l'ouvrage est beau, le contenu ressemble à un trésor. Chaque page est une richesse graphique éblouissante, un travail d'orfèvre. On ne lis pas ça comme une bonne vieille bd franco belge. Les détails de chaque planches vous invitent à prendre le temps. Impossible de tout voir en une seule lecture. Chaque relecture devient une redécouverte.Ambiance "histoire sans fin" version "histoire de pirates". C'est totalement rocambolesque pour notre [...]

    3. Non, c’est sûr, Jeremy Bastian n’est pas de ce siècle, avec son dessin évoquant les gravures de Gustave Doré, à mille lieux d’un manga industriel et formaté. De la belle ouvrage à l’ancienne, par un petit éditeur passionné (Les Editions de la Cerise), assorti d’un tirage luxueux au format plus grand que la version US !Le dessin, tout à fait remarquable et d’une finesse hors du commun, permet de représenter un fourmillement de détails hallucinant. Pourtant malgré toute ce [...]

    4. Après "Alice au pays des merveilles", voici donc "L'orpheline au royaume des pirates". Un récit d'aventures initiatique; l'héroïne cherchant à retrouver son père, grand commandant forban. Des situations rocambolesques, farfelues et tout un "bestiaire" de personnages fantasmagoriques que n'aurait pas renié Lewis Carroll. Visuellement, cet album est tout simplement sublime. Le dessin fourmille de détails, et chaque page est un pur ravissement pour les yeux. Le style en noir et blanc, très [...]

    5. Ce récit fantastique, où l'on baigne dans un absurde génial évoquant la créativité débridée d'un enfant, n'est pas sans rappeler la folie d'Alice au Pays des Merveilles. Le récit est servi par un dessin foisonnant et sublime, s'améliorant encore nettement au fil du récit. Il rappelle la patte d'Arthur Rackham, le grotesque de Bosch, les gravures de contes de Gustave Doré. Une BD ne ressemblant à aucune autre, fascinante.

    Leave a Reply

    Your email address will not be published. Required fields are marked *