Pour l'amour du peuple : Un officier de la Stasi parle

Quatre mois apr s la chute du Mur de Berlin, en f vrier 1990, un ancien officier des services secrets est allemands, qui a choisi de garder l anonymat, parle Licenci pour cause de dissolution de la Stasi, il se rem tous ses bons et loyaux services, son d vouement la police politique et sa totale soumission au r gime, pour l amour du peuple De ce r cit la fois larmoyant et confondant t moignage unique en son genre , Alexandre Adler fait une lecture cruelle autant que dr le Le repla ant dans le contexte de l Allemagne d apr s guerre, il tablit, sur fond d amn sie du pass , un parall le entre la violence meurtri re de la bande Baader l Ouest et celle, canalis e par le pouvoir, des organes secrets est allemands Ainsi clair , ce texte r v le sa signification profonde L incapacit des chiens de garde du r gime comprendre le d veloppement et le sens de l Histoire Son commentaire s tend une r flexion sur les services secrets du monde communiste, les batailles de pouvoir au sein du KGB et les rivalit s qui l animaient alors, de Moscou Berlin Est, de B ria Markus Wolf.
Pour l amour du peuple Un officier de la Stasi parle Quatre mois apr s la chute du Mur de Berlin en f vrier un ancien officier des services secrets est allemands qui a choisi de garder l anonymat parle Licenci pour cause de dissolution de la St

  • Title: Pour l'amour du peuple : Un officier de la Stasi parle
  • Author: Alexandre Adler
  • ISBN: 2226111166
  • Page: 317
  • Format: broch
  • 1 thought on “Pour l'amour du peuple : Un officier de la Stasi parle”

    1. J'ai apprécié ce livre qui m'a fait découvrir l'hypocrisie qui se cachait derrière le régime de l'Allemagne de l'Est. C'est en lisant ce livre que j' apprécie le bonheur d'être né dans un pays démocratique.

    2. Si le texte, très facile à lire, n'a qu'une piètre valeur littéraire, il étonne par son contenu. Au delà des informations sur le travail et les méthode de la stasi, on entre dans l'intimité d'un homme qui désarçonne par sa sincérité et sa naiveté. Vous croyez trouver un officier froid et cruel, il n'en est rien, vous découvrez un père de famille persuadé d'avoir oeuvré pour le bien de la communauté et confronté à ses désillusions. C'est, de ce point de vue, un témoignage su [...]

    Leave a Reply

    Your email address will not be published. Required fields are marked *