Ciel de gloires : Histoire des as au combat

Il y a cent ans s affrontaient dans le ciel de Verdun les premiers as de l aviation lors de combats m morables entre B b Nieuport fran ais et Fokker allemands D une main, le pilote armait sa mitrailleuse tout en pilotant de l autre Un si cle plus tard, la guerre a rienne a chang de visage, et les acrobaties des fr les biplans font sourire face aux Rafale extr mement sophistiqu s Passionn d aviation, Pierre Razoux a choisi dix sept combats a riens parmi les plus exemplaires pour nous faire revivre comme si on y tait, depuis le cockpit, les grandes heures de l aviation de chasse Reconstituant avec la pr cision de l horloger ces engagements a riens, l auteur donne sentir les prouesses vertigineuses de ces affrontements entr s dans l Histoire, de la Grande Guerre la guerre du Golfe en passant par la guerre d Espagne, la Seconde Guerre mondiale et la guerre froide Avant l re des drones et des avions furtifs interconnect s qu annonce la fin de l ouvrage, les Guynemer, Baron rouge, Mouchotte et Albert auront crit quelques unes des plus belles pages de cet ouvrage, m ritant bien leur titre de chevaliers du ciel.
Ciel de gloires Histoire des as au combat Il y a cent ans s affrontaient dans le ciel de Verdun les premiers as de l aviation lors de combats m morables entre B b Nieuport fran ais et Fokker allemands D une main le pilote armait sa mitraille

  • Title: Ciel de gloires : Histoire des as au combat
  • Author: Pierre Razoux
  • ISBN: 2081363143
  • Page: 463
  • Format: broch
  • 1 thought on “Ciel de gloires : Histoire des as au combat”

    1. Excellent livre ! Un peu technique bien sûr pour un néophyte complet mais qui ravira les passionnés. C'est très bien écrit et pédagogique: on s'y croit !

    2. très belles histoires de combats aériens que l'on suit des 2 cotés des belligérants . avec une dernières histoire purement inventée très bien faite

    3. Pierre Razoux est un auteur que j’apprécie régulièrement. J’ai déjà commenté plusieurs de ses ouvrages et j’en ai encore quelques uns à lire.

    Leave a Reply

    Your email address will not be published. Required fields are marked *